mona_may56: Hwang Jin Yi (Ha Ji Won) (Default)
[personal profile] mona_may56
Titres: The Moon that embraces the Sun, 해를 품은 달 / Haereul Poomeun Dal





Qui joue dedans ?

Lee Hwon : Kim Soo Hyun ("Dream High", "Giant")
Lee Hwon adolescent : Yeo Jin Goo ("Giant", "Warrior Baek Dong Soo")
Heo Yeon Woo/Wol : Han Ga In ("Bad Guy", "Witch Amusement")
Heo Yeon Woo adolescente : Kim Yoo Jung ("Dong Yi", "The Gumiho's revenge")
Prince Yang Myung : Jung Il Woo ("49 days", "Take care of the young lady")
Yang Myung adolescent : Lee Min Ho ("Sungkyunkwan Scandal", "Thorn birds")
Yoon Bo Kyung : Kim Min Seo ("Baby faced beauty", "It's okay, daddy's girl")
Yoon Bo Kyung adolescente : Kim so Hyun ("The duo", "Thorn birds")



Genre :

Fusion sageuk (drama historique), romance


Combien d'épisodes ?

20


De quoi ça parle ?

Le prince héritier Hwon rencontre par hasard la jolie et intelligente Heo Yeon Woo dont il tombe amoureux. Lorsqu'elle devient la compagne de jeu de la princesse Min Hwa, sa soeur, leur relation a l'occasion de s'approfondir et une très jolie romance naît entre les deux adolescents.
Malheureusement, il n'y a pas de place pour les sentiments lors de la sélection d'une épouse pour le prince héritier, et Yeon Woo va se retrouver au centre d'intrigues politiques qui vont détruire sa vie et la condamner à survivre dans l'ombre.


Mon avis :

Comme beaucoup d'autres personnes, j'ai eu l'impression qu'on pouvait diviser "The moon that embraces the sun" en deux partie distinctes: la première qui est une longue introduction de 6 épisodes et qui montre l'adolescence des personnages principaux, et la deuxième qui poursuit l'intrigue dans leur vie d'adulte huit ans plus tard.



- L'histoire :

J'ai eu l'impression de voir deux dramas différents. L'histoire de la première partie sur l'adolescence des personnages était passionnante. J'ai beaucoup aimé la façon poétique et délicate avec laquelle l'histoire d'amour de Yeon Woo et de Hwan est évoquée. C'est l'épitome du premier amour, fragile mais passionné et que l'on n'oublie jamais.

Je n'ai pas vu défiler les 6 premiers épisodes tant j'étais à fond dans l'histoire, les rebondissements, les interactions entre les différents personnages etc...

Malheureusement, ça n'a pas résisté au bond dans le temps. Je voulais à tout prix savoir ce qui allait arriver aux personnages auxquels je m'étais tant attachée dans la première partie, et c'est la seule raison qui explique que je ne me sois pas endormie pendant les 14 épisodes suivants. Dieu merci ils n'ont pas rajouté encore des épisodes malgré les audiences miraculeuses que la chaine a faite parce que j'aurai craqué devant le vide scénaristique intersidéral.

Pourtant, la romance est très belle et certains passages humoristiques m'ont sortit de ma torpeur. Mais ce que les scénaristes du drama n'ont pas tout à fait compris, c'est qu'un des ingrédients de la réussite d'un bon sageuk, outre une histoire d'amour bien développée, c'est une intrigue politique béton (genre intrigues de palais comme dans "Dae Jang Geum" ou "Dong Yi") ou au moins de l'action (comme dans "Damo", même si je précise que dans ce drama il y avait quand même une intrigue solide).

Ici, à côté de l'histoire entre Hwan et Yeon Woo/Wol et l'incessant manège du "va-t-il comprendre que c'est elle ou va-t-il pas comprendre que c'est elle", ben... y a rien.
L'histoire fait sans cesse preuve d'inconsistance : d'abord on nous assomme à coups de références sur la lune et le soleil jusqu'à la nausée, puis on n'en reparle plus du tout pendant pas mal d'épisodes, avant de nous les ressortir comme les restes rances de la bûche de noël un 1er janvier.
Autre preuve de l'inconsistance du scénario, c'est l'absence totale de méchant crédible. Tous les antagonistes se révèlent totalement incapables, voire pathétiques. La reine, présentée comme la méchante absolue, m'a rapidement fait de la peine, et son père est accompagné d'une telle bande d'incapables qu'il peine à faire croire qu'il est une menace réelle. Quand ils ont des plans, ce qui est rare, ils ratent lamentablement ou bien sont carrément oubliés par les scénaristes.

J'en suis arrivée à souhaiter que l'héroïne se fasse torturer, juste pour que ça fasse un peu bouger les choses.

Apparemment, l'histoire courte qui a inspiré ce drama a été écrite par l'auteur du roman sur lequel était basé Sungkyunkwan Scandal. Si "Sungkyunkwan" souffrait des mêmes maux (une intrigue politique rachitique et conclue de façon expéditive), il bénéficiait du développement des différents personnages et d'histoires secondaires intéressantes. Ce qui n'est pas le cas de TMTETS.

Les producteurs coréens ont bien compris que les histoires d'amitié entre de beaux jeunes hommes (surtout si elles sont agrémentées d'une pincée d'humour homoérotique) sont un succès assuré. La formule fait son effet ici aussi, et j'ai ri volontier devant l'audace de certaines scènes.

Le format de 20 épisodes est bien trop long vu la minceur du scénario. S'ils avaient abrégé le drama de 5 ou 6 épisodes, ils auraient pu se concentrer uniquement sur la romance et le drama aurait été beaucoup plus homogène et intéressant.



- Les personnages et les acteurs :

La déception que j'ai ressentie en regardant ce drama tient également du fait que c'est un véritable gâchi d'un casting en or.

Les adolescents qui jouent dans la première partie sont tous excellents. J'avais déjà été impressionnée par la performance de Kim Yoo Jung (qui joue Yeon Woo) dans Dong Yi et elle tient bien ses promesses. Elle parvient à conférer une grande humanité à son personnage, qui pourrait paraître un peu trop parfait autrement. Les autres acteurs sont également impressionnants chacun à leur manière, et je n'avais jamais vu un casting de jeunes acteurs aussi uniformément doués qu'ici. Petit coup de cœur pour l'actrice qui joue la princesse Min Hwa (Jin Ji Hee): ses crises de larmes sont mémorables ^^

En ce qui concerne le casting des adultes, ils n'ont rien à leur envier. Kim Soo Hyun donne tout ce qu'il a pour ce rôle, ce qui confirme l'impression que j'ai eu de lui dans "Dream High". Il est la raison principale qui rend Hwan attachant et son petit côté psychopathe dans son interprétation m'a vraiment séduite.

J'ai eu du mal à m'habituer à la façon qu'a Han Ga In (Yeon Woo adulte) d'écarquiller les yeux à tout bout de champ. Quand elle est surprise, ça se comprend, mais des fois je n'arrivais pas à comprendre quelles émotions elle essayait de d'exprimer. J'ai moyennement apprécié sa prestation, même si elle s'améliore par la suite.

Prince Scheduler Jung Il Woo est excellent, comme d'hab', et c'est pas sa faute si son personnage ne sert quasiment à rien.

En fait, c'est une maladie chronique dans ce drama: tous les personnages secondaires ne servent à rien, aussi bien les méchants que les gentils. C'est très dommage parce que, faute d'intrigue de palais, ils auraient au moins pu mieux les développer et leur donner des histoires autre qu'être les faire valoir du héros et de l'héroïne.


Côté technique ?

Les costumes et les décors sont jolis. La réalisation est sans surprise, mais au moins elle ne rend pas le drama désagréable à regarder.



Récapitulatif :

- Qualités :
Un casting en béton armé
Une héros et une héroïne attachants
Une belle romance
De l'humour qui marche (le chef des eunuques vaut le détour)

- Défauts :
La minceur du scénario à partir du 7eme épisode
Pas d'antagoniste valable
Des personnages secondaires qui ne servent à rien

Des moments ennuyeux ?

Beaucoup trop à partir du 7eme épisode


La fin en quelques mots et sans spoiler

La fin est sympa et plus intéressante que les épisodes précédents, heureusement!



En bref :

Scénario: ♥
Casting: ♥♥♥
Image: ♥♥
Musique: ♥♥
Ma note: 7/7 pour les 6 premiers épisodes, 3 pour le reste donc: 4/7

"The moon that embraces the sun" décolle comme une fusée mais ensuite plane comme le coucou de Flagada Jones. C'est bien mais ça aurait pu être beaucoup beaucoup mieux.
From:
Anonymous
OpenID
Identity URL: 
User
Account name:
Password:
If you don't have an account you can create one now.
Subject:
HTML doesn't work in the subject.

Message:

 
Notice: This account is set to log the IP addresses of everyone who comments.
Links will be displayed as unclickable URLs to help prevent spam.
Page generated 24 Jul 2017 18:39
Powered by Dreamwidth Studios