mona_may56: Shadows in the palace (Park Jin Hee) (6)
[personal profile] mona_may56
Titre : Conspiracy in the Court - Seoul's Sad Song - 한성별곡 / Hansungbyulgok





Qui joue dedans ?

Park Sang Kyu : Jin Yi Han ("Who are you", "Evasive enquiry agency")
Lee Na Yong : Kim Ha Eun ("Chuno", "Thorn birds")
Yang Man Oh : Lee Chun Hee ("On air", "Smile you")
Le Roi Im Keum : Ahn Nae Sang ("Sungkyunkwan Scandal", "My Princess", "The Moon that embraces the Sun")
La Reine mère : Jung Ae Ri ("Women of the sun", "Fermentation family")

Genre

Fusion sageuk (drama historique), mystère, romance


Combien d'épisodes ?

8


De quoi ça parle ?

Lee Na Young: "Unless you first aspire for it, no dream can come true." (Aucun rêve ne peut se réaliser à moins qu'on n'y aspire)

Quatre personnes aux destins diamétralements opposés sont liés par leur volonté de réaliser leurs rêves :

Lee Na Young est une jeune femme mystérieuse qui assassine des personnes pour le compte d'une organisation secrète.
Park Sang Kyu, fils illégitime d'un noble et d'une esclave, est l'officier de police à qui l'on confie l'enquête de ces meurtres dont personne ne se soucie.
Yang Man Oh est un jeune homme ambitieux qui cherche à devenir à tout prix le chef du groupe des marchands.
Enfin, le Roi Im Keum s'oppose à son gouvernement pour instaurer une réforme qui devrait changer la face de la Corée.


Face à face entre Na Young, Man Oh et Sang Kyu

Mon avis

- L'histoire : Où je ne peux m'empêcher de comparer "Conspiracy in the Court" et "Chuno"

Ce drama filmé en 2007 est le premier du réalisateur de "Chuno" et cela se ressent. il y a en effet de nombreuses similitudes entre les deux dramas, pas tant dans l'histoire que dans la narration et la réalisation.
Je dois préciser que je n'ai vu que les 6 premiers épisodes de "Chuno" avant d'abandonner. L'histoire était intéressante et j'avais envie de savoir ce qui allait arriver à Lee Dae Gil (Jang Hyuk est vraiment dingue dans ce rôle!). Malheureusement j'ai été rebutée par le jeu figé de Oh Ji Ho et la fadeur de celui de Lee Da Hae. Je ne pensais pas pouvoir résister à 18 épisodes de plus de leurs intéractions insipides.

En fait, je pense que "Conspiracy in the Court" est tout ce que "Chuno" promettait d'être. Le format de 8 épisodes est suffisamment long pour pouvoir bien développer l'intrigue ainsi que les personnage, mais aussi assez court pour que l'histoire ne traine pas en longueur.

On ne peut pas ici dévoiler trop l'intrigue pour ne pas spoiler. Ce qu'il faut savoir c'est que "Conspiracy in the court" est un conte cruel qui nous narre le destin de quatre personnages pris en tenaille entre leurs rêves, l'amour et la vengeance. Cette histoire est passionnante et bouleversante, mêlant avec habileté enquête policière, romance, tragédie et une pointe d'humour, tout cela enrobé dans un seul drama au scénario vertigineux. J'ai ri devant les pitreries de Park Sang Kyu, mais j'ai versé bien des larmes sur la vie amère de cette pauvre Lee Na Young. La description du destin qu'avaient à cette époque les esclaves, surtout les femmes, est particulièrement bien décrite, avec sobriété mais sans nous épargner la dureté et la fragilté de leur condition. Tout le contraire de "Chuno" d'ailleurs : je ne me suis toujours pas remise des vêtements propres et du visage parfaitement maquillé de Lee Da Hae dans son rôle d'esclave. Grrrr....

- Les personnages et les acteurs:


Les deux visages de Lee Na Young


Pour moi Lee Na Young est le personnage principal, bien qu'elle partage l'affiche avec Park Sang Kyu et Yang Man Oh . Elle est le moteur de l'histoire, celle par qui tout arrive et qui relie involontairement tous les personnages. Son passé cruel explique comment elle a pu devenir cette meurtrière au sang froid qui regarde ses victimes mourir dans d'attroces souffrances. Elle est magnifiquement interprétée par Kim Ha Eun qui parvient à jouer tout aussi bien la jeune fille innocente qu'était Lee Na Young, que l'assassin cruel qu'elle est devenue. Elle a beaucoup de charisme et j'ai vraiment adoré son personnage qui est en apparence très forte, mais qui est également d'une fragilité à fleur de peau. Elle joue également dans "Chuno" le personnage que j'avais trouvé le plus attachant : la jeune chanteuse Sul Hwa.


Park Sang Kyu mène l'enquête

Park Sang Kyu est un jeune homme normal qui se retrouve mêlé à une intrigue qui le dépasse complètement. Il occupe un poste sans gloire au bureau des offices et on lui donne toutes les affaires dont personne ne veut. Il n'est pas ambitieux mais est consciencieux et a un certain sens de la justice sociale qui le pousse à défendre les plus faibles, même s'il n'a pas vraiment l'influence nécessaire pour pouvoir le faire. C'est un personnage réel avec des qualités mais également des défauts. Il fait notamment preuve d'égoïsme et d'aveuglement qui font qu'il est plus qu'un héros classique de sageuk, il est surtout un être humain placé devant des choix impossibles à faire. Jin Yi Han rentre bien dans le rôle de ce personnage à la fois sympathique et pitoyable, bien que je n'ai pas trouvé sa prestation inoubliable.


Yang Man Oh tourne une pub pour L'Oreal a un charme fou!

Le but de Yang Man Oh est de devenir le chef de la guilde des marchands afin de pouvoir se venger d'une vie de servitude et renverser la vapeur en aidant le petit peuple à se faire entendre. Mais dans sa quête de pouvoir, il risque de perdre son âme et de devenir comme ces Yangban (les nobles de la période Joseon) qu'il exècre. Lee Chun Hee interprète parfaitement ce personnage prit entre son rêve d'égalité et la réalité de la détention du pouvoir. J'ai adoré les scènes qu'il partage avec Kim Ha Eun car on peut sentir à quel point Yang Man Oh est fou de Lee Na Young et est prêt à tout pour elle. Cet acteur joue avec une intensité surprenante et a du charisme à revendre. Il n'est pas spécialement beau, mais il a un sex appeal indéniable. Il est rapidement devenu mon chouchou ^^

J'ai classé le Roi Im Keum parmi les personnages principaux non pas parce qu'il est souvent sur le devant de la scène mais parce que sa présence se ressent pendant tout le drama. Détenteur du pouvoir absolu, il est également perpétuellement en affrontement avec son gouvernement qui ne veut pas accepter les changements qu'il veut édicter. Ahn Nae Sang est un vétérant des Sageuk (il jouait également le roi dans "The Moon that embraces the Sun") et il s'en sort ici évidemment sans problème.

J'ai beaucoup aimé aussi un autre acteur recyclé dans "Chuno" (un des deux autres chasseur d'esclave) et qui a un rôle ici bien plus intéressant: Han Jung Soo qui joue le meilleur ami de Park Sang Kyu. Il est non seulement super sexy dans son uniforme mais en plus j'ai aimé sa dédication et son inflexible droiture.


Une des plus jolies scènes : Sang Kyu est puni pour s'être soûlé et Na Young le taquine en tenant un bol d'eau hors de sa portée

Côté technique ?

Visuellement, "Conspiracy in the court" est très réussi. Il suffit de regarder l'opening pour saisir l'ambiance du drama ainsi que ses qualités techniques. Les costumes et les décors sont beaux et sont les miroirs des émotions des protagonistes : la scène sous le ceriser en fleur entre Na Yong et Sang Kyu reste une de mes préférées et montre bien la douceur et l'innocence qui régnait à ce moment là dans leurs vies. Par contraste, le hanbok blanc et la pièce nue dans laquelle Man Oh retrouve Na Young est le témoin de la perte de toutes ses illusions et de ses rêves. Chaque scène est soigneusement travaillée jusqu'à ce qu'elle soit un véritable tableau d'une beauté à couper le souffle, et cela qu'il sagisse des moments les plus romantiques aux plus violents. Ce drama est un vrai plaisir pour les yeux.



La réalisation est un peu nerveuse et on se passerait de certains effets qui allourdissent la narration. Je n'en siterai que deux exemples : les scènes de combats sont toutes filmés de façon très saccadée, sans doute pour masquer l'inexpérience des acteurs dans ce domaine, mais ça finit par donner mal à la tête. Et les pétales de fleurs de cerisier qui tombent sur Na Young et Sang Kyu quand il se retrouvent là où il n'y a pas de cerisier ont eu tendance à me distraire plus qu'à me mettre dans l'ambiance romantique.

La BO est superbe, avec notamment les deux interprétations de "Song of the Sun and the Moon" par JK et Sun Ye qui sont aussi belles l'une que l'autre. La version de Sun Ye me donne des frissons à chaque fois que je l'entends. C'est un de mes coups de coeur musicaux.



Récapitulatif :

- Qualités :
Une intrigue intéressante
Un très bon casting
Esthétiquement très réussi
Une BO géniale

- Défauts :
Certains effets stylistiques sont un peu trop appuyés



En bref :

Scénario: ♥♥♥
Casting: ♥♥♥
Image: ♥♥♥
Musique: ♥♥♥
Ma note: 6

"Conspiracy in the court" est un excellent sageuk, sans doute un des meilleurs, et qui mérite d'être mieux connu du public.
From:
Anonymous
OpenID
Identity URL: 
User
Account name:
Password:
If you don't have an account you can create one now.
Subject:
HTML doesn't work in the subject.

Message:

 
Notice: This account is set to log the IP addresses of everyone who comments.
Links will be displayed as unclickable URLs to help prevent spam.
Page generated 24 Jul 2017 18:42
Powered by Dreamwidth Studios